pascal guilpin

maréchal ferrant

Ane

ENTRETIEN DES PIEDS DES ANES

Un âne a besoin d'être parer tous les 3 mois.

En effet son pied pousse en hauteur, c'est à dire autant en talon que en pince.

Si l'on ne respecte pas cette fréquence du parage, cela entraine une déformation de la corne ( écrasement d'un talon par exemple) et une pousse en babouche.

Vu le climat breton, il faut protéger davantage son pied car il est sujet à la « fourmilière » ou « crapeau« .

 FOURMILLIERE

Qu'est ce que c'est?

marechalerie 062

 

 

En fait, c'est une bactérie anaérobique et un champignon qui font bon ménage. Ce champignon attaque ce que l'on appelle la ligne blanche; ça ce traduit par une forte odeur et elle se désagrège en poussière.

 

je propose différents produits pour palier à ce problème.

 

 

 Il faut savoir qu'un âne à l'état sauvage parcoure entre 15 et 20 km par jour pour se nourrir, on comprend bien que à l'état domestique il n'en fait pas autant car il cherche le chemin le plus court.


L'humidité du sol, due aux intempéries, à la nature du sol ou à la présence d'un ruisseau, est un souci pour les pieds d'un âne. Celle-ci influe sur la qualité de la corne de ses sabots, la ramollissant le plus souvent.


Il est donc nécessaire de lui créer un endroit sec et sain. Il suffit de mettre une dalle beton sans litière à l'endroit où il se nourri.


Pour éviter les effets corrosifs du ciment frais sur la corne des sabots, il suffit d'arroser de vinaigre la dalle, dans les jours qui suivent son sèchage.
Pour préserver une bonne qualité de corne, il est nécessaire d'apporter un complément minérale équilibrer.